L’île Tromelin, un petit bout de France en plein Océan Indien

L’île de Tromelin vue d’hélicoptère

Petit bout de l’Hexagone en plein milieu de l’Océan Indien, l’île Tromelin se situe près de Madagascar ainsi que de l’île de la Réunion. L’ile Tromelin est une toute petit île qui compte seulement 1km de superficie et compte 3,7 km de côtes. L’île ne compte aucun habitant et a été découverte par Jean Marie Briand de la Feuillé – qui été alors Capitaine de navire appelé « Diane » – le 11 août 1722.

Un climat à la fois tropical et dangereux

Le climat sur l’ile est un climat de type tropical avec une température d’en moyenne 22° C. C’set entre janvier et mars que la moitié des précipitations tombent. Concernant la topographie de l’île, on retrouve des terrains sablonneux, des milliers d’arbustes recouvrant l’île ainsi qu’une barrière de récifs coralliens tout autour de Tromelin.

Concernant la faune et la flore de l’ile, à cause des conditions météos difficiles la faune est très peu développé sur l’île découverte pas le capitaine de Diane.  C’est d’ailleurs une ile fortement sujet aux cyclones, tsunami et autres manifestation de la nature.

Les tortues marines, les oiseaux et autres crustacés ont élu pour domicile l’île Tromelin. Plusieurs espèces de tortues y sont présentes : la tortue verte ainsi que la tortue à écailles communément appelée caret. On compte également plusieurs espèces d »oiseaux présentent sur l’île : les fous masquées et les fous à pieds rouges principalement. D’autres ne font qu’un bref arrêt que le bout de terre français, notamment les frégates, les sternes blanches, les charadiiformes, et les Courlis.

D’autres espèces peuplaient l’île, des rats, souris, lapin et autres allochtones ont rejoins l’île au travers des divers naufrages. La plupart de ces espèces ont été décimée par les différents cyclones et tempêtes.

Un lourd passé chargé d’histoires

L’ile Tromelin possède également un lourd passé, outre sa découverte en 1722, la fameuse histoire des esclaves oubliés de Tromelin à fait couler beaucoup d’encre. En 1761, après avoir amarré sur l’île de Madagascar et avoir chargé 160 esclaves malgaches afin de les revendre, l’embarcation échoue sur l’ile de Tromelin. 70 esclaves trouveront la mort, noyés. Le reste ce retrouvera bloqués et la moitié du groupe restant tentera de construire un radeau et de fuir l’île, en vain.

Plusieurs années plus tard, des secours tenteront de venir en aide 8 derniers esclaves oubliés restant mais en vain car les bateaux ne pourront accoster sur l’île. Ce n’est qu’un an après qu’ils réussiront à leur venir en aide. Un documentaire a d’ailleurs été réalise sur le drame des esclaves oubliés de Tromelin. Ce documentaire a été réalisé par Thierry Ragobert et Emmanuel Roblin. Documentaire qui à remporté plusieurs distinctions.

Ce ne sont malheureusement pas les seuls naufrages que l’île aie connu. En novembre 1867, une poignée de marins sous le commandement du capitaine Samuel C. Hodges font naufrage sur l’île alors chargé de dizaines de kilos de sucres et autres denrées destinées au commerce. Les rescapés seront finalement sauvés par un navire français en décembre.

Entre l’île Maurice et la République francaise

L’île Maurice revendique l’ile de Tromelin depuis 1976 et un accord à été trouvé entre la France et l’île Maurice en 2010. Bien que l’île ne présente pas un réel intérêt économie car aucun minerai n’est présente sur ses terres, son riva lui possède un réel potentiel économique.

C’est depuis 1960 que l’île des naufrages oubliés est devenue officiellement un territoire d’outre-mer et à rejoin tles îles Eparses ou encore des Terres australes et antarctiques française (TAAF) qui sont sous l’égide de la république française.

Elle fait également partie de l’Union Européenne car rattachée à la France et donc doit se soumettre aux lois et directives européenne bien que l’île ne compte aucun habitant.

Les autres îles de l’océan Indien :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

98 − = 93