La langue à l’ile maurice

L’île Maurice se présente comme une nation formée d’une population capable de s’exprimer couramment en français et en anglais. La réalité est un peu plus complexe!
Certes, les Mauriciens ont des bases d’anglais et une solide maîtrise du français, héritage de la colonisation (plus d’infos ici), mais c’est en créole qu’ils communiquent entre eux.

Les médias s’expriment majoritairement en français, avec des brides d’autres langues.
Il n’est pas rare de trouver un article rédigé en français, avec un titre en anglais et des citations en créole!

Le créole est parlé par toutes les communautés de l’île, rappelant un peu le créole antillais par ses sonorités coulantes et le créole haitien. Ce créole s’est formé au temps de l’esclavage.
Désormais reconnu officiellement et enseigné depuis janvier 2012 à l’école primaire, il demeure la langue de la vie quotidienne, assurant un lien solide entre les différents groupes ethniques de l’île.

Curieusement, c’est l’une des langues les moins parlées, l’anglais, qui a le statut de langue officielle. Héritage des derniers colons européens, il est surtout employé dans l’administration, la politique, les affaires et à l’école. Bref, pour tout ce qui est sérieux et institutionnel!

On entend bien d’autres langues à Maurice : des langues indiennes (le hindi et l’ourdou, enseignés à l’école), le bhojpuri (sorte de créole indien), le tamoul…) et chinoises (le mandarin, le cantonais…)

Conseil de notre guide : vous trouverez toujours quelqu’un qui parle ou comprend le Français. Si ce n’est pas le cas, même avec un anglais basique vous arriverez à vous débrouiller.

Lectures complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 − 69 =